Le prix moyen des bois en forte augmentation: +10% en 2014 (source:ONF)

Ces indices sont calculés sur les ventes des forêts publics gérées par l'office nationale des forêts : forêts domaniales appartenant à l’État, forêts communales, forêts des collectivités territoriales (départements, régions) et les forêts des établissements publics.

Par "bois" ici il faut comprendre "troncs ou arbres coupés", vendus "sur pied", c'est à dire avant qu'ils ne soient abattus. Ainsi dans ce mode de vente l'exploitation est à la charge de l'acheteur qui doit organiser la coupe (abattage), sortir les troncs de la forêt jusqu'à la route (débardage) où les grumiers (camions transporteurs de troncs d'arbres) pourront les charger pour les amener à la scierie. L'acheteur peut-être un intermédiaire ou le scieur directement. L'exploitant forestier qui fait travailler les bûcherons et/ou possède les machines nécessaires (abatteuse, porteur voir photos et vidéos ci-dessous) réalise le chantier à son compte si il achète la coupe ou en sous-traitance pour le compte d'un scieur ou d'un autre intermédiaire (courtier en bois, coopératives forestière, etc).

Par opposition la vente "bord de route" consiste en une vente de bois déjà abattus et débardés par le propriétaire. D'autres variantes sont possibles avec des ventes "en bloc" c'est à dire avec une estimation forfaitaire de la valeur des arbres à couper ou encore "à l'unité de produit" où les arbres sont vendus selon un prix détaillé en fonction des diamètres, des essences et des qualités. Puis les tas de bois sont mesurés une fois en bord de route triés par "produit" avant qu'ils soient chargés sur le camion grumier.

Prix moyen des bois vendus sur pied (ONF)
Le prix des bois a augmenté de près de 10% en 2014.
methode onf 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 227.5 KB

Abattage manuel d'un arbre imposant par un bucheron.

Abattage avec bucherons et débardage au skidder

Abatteuse pour abattre, ébrancher, couper les arbres et trier les billons selon les longueurs des produits demandés

Débarder les arbres grâce à un cheval de trait

Débardage au skidder

Porteurs pour débarder les bois
Quelques photos de porteurs (avec parfois des chaines sur les pneus appelées "tracks") qui permettent de débarder les bois de la parcelle forestière jusqu'à la route. Certains sont plus lourds et plus puissants que d'autres. Afin d'impacter le moins possible les sols nous favorisons les porteurs relativement plus "légers" à 8 roues en les faisant débardant toujours par les mêmes "trajets" appelés "cloisonnements" ou "chemins d'exploitation". Les bûcherons dans la mesure du possible abattent les arbres en épi vers les cloisonnements afin que les porteurs puissent s'en saisir et les charger dans leur "panier" en évitant de quitter ces itinéraires préférentiels. Dans le cas de l'utilisation d'une abatteuse, elle peut tout en utilisant les mêmes cloisonnements, disposer les branches des arbres qu'elle coupe devant son cheminement afin de répartir la charge et de minimiser le tassement du sol.

Les camions-grumiers qui chargent et transportent les troncs d'arbres jusqu'à la scierie.

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Alexandre Beauvallet, ArboSylva (mardi, 10 mars 2015 22:34)

    ça me refroidi ces matériels lourds!
    on est bien loin de la démarche du RAF.... et de a mienne.
    Rassurez-moi c'est juste pour documenter ce qu'il ,se passe conventionnellement en foret que vous mettez en avant l'abatteuse?

  • #2

    Avenir Forêt (mardi, 10 mars 2015 23:15)

    Effectivement cet article a pour but de vulgariser l'exploitation forestière en général, nous documenterons sur ce site nos propres interventions qui ne devraient pas trop tarder.

  • #3

    Avenir Forêt (mardi, 10 mars 2015 23:17)

    C'est vrai je vais étoffer cet article avec des bucherons, du débardage à cheval, etc.

Coordonnées

Coulié
19270
Sainte-Féréole

avenir.foret@gmail.com


06 44 75 37 22

Réseaux sociaux

Partagez !